L'HISTOIRE DE L'HÔTEL TY GWENN 


Construit en 1929, l’établissement fut dès son ouverture une pension de famille appelée « Ty Gwenn » (Maison Blanche).

Agrandie à plusieurs reprises, la pension laisse sa place à l’hôtel dans les années 1960.

Cette villa au charme baulois à la rare caractéristique de donner aux séjours l’impression de résider réellement dans une maison de famille.

C’est en 2018 que la Famille BAUDRY tombe sous le charme et devient propriétaire de ce joyau.







...La Baule en 1929...

14 janvier : les travaux de l'Esplanade du Casino, de l'Hermitage et du jardin de la victoire reprennent. Le froid et le mauvais temps ont retardé l'avancement des chantiers.

Mars : création de voies pour accèder au nouveau cimetière.

Amélioration de l'éclairage des Avenues de Paris (actuelle de Lattre) et de la Gare (de Gaulle).

Avril : fleurissement du nouveau jardin public par M. HUCHET sur les plans de M. DATESSEN.
On prévoit d'y construire un kiosque à musique, un dispensaire et un monument aux morts.

François ANDRÉ obtient la possibilité de fleurir les esplanades du casino à l'Hermitage.

Juin : au marché, inauguration du Pavillon de la Boucherie ainsi que du Pavillon "Côté Droit".

Juillet : la sécurité de la baie est assurée par les Hospitaliers et Sauveteurs Bretons de la section de St Nazaire.

4 août : kermesse avec spectacle de Gala au Théâtre de Verdure est organisée au Parc des Dryades pour l'achèvement de l'Église Ste Thérèse.
Le clocher est prévu pour l'année prochaine et l'abbé MÉTAIREAU fait appel aux paroissiens.

14-15 septembre : Meeting aérien 1929 avec Michel DETROYAT et Marcel DORET. On envisage la construction d'un aéroport.

Le Boulevard de l'Océan n'est pas fini côté Pornichet, il reste 257 m ! Pour la municipalité de Pornichet, la parole à La Baule...
Le problème sera solutionné en 1930. Terrassement de la partie Est du Marché de La Baule afin de faire un auvent. On pense aussi à détruire l'enceinte côté Nord et Est.